Les auteurs

Emiliano Alessandroni

Emiliano Alessandroni est un jeune philosophe italien, élève de Domenico Losurdo, et militant communiste du PCI. Il enseigne à l'université d'Urbino comme son maître. Alessandroni a repris les principales catégories de Losurdo (sur le libéralisme, la démocratie, l'impérialisme et la lutte des classes) et continue à les développer dans la lignée de Losurdo. Il est l'auteur d'ouvrages très intéressants sur Hegel, Lukacs et Gramsci. 

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Alessandroni

Pino Arlacchi

Pino Arlacchi a été une figure importante de l'ONU, dont il était sous-secrétaire et directeur du bureau des Nations unies pour le contrôle des drogues et la prévention des crimes (UNODC). Il était également conseiller du pool anti-mafia de Falcone Borsellino (les premiers juges qui ont jugé la mafia, le maxi-procès, et qui ont été tués par deux bombes en 1992). Mais surtout, il a été l'élève de Giovanni Arrighi, l'universitaire le plus brillant de l'école de la Théorie du système monde (World system theory).

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Arlacchi

Général Fabio Mini

Général de corps d'armée, il a été chef d'état-major du commandement de l'OTAN pour l'Europe du Sud et, à partir de janvier 2001, il a dirigé le commandement des opérations interforces dans les Balkans. D'octobre 2002 à octobre 2003, il a commandé les opérations de maintien de la paix dirigées par l'OTAN dans le scénario de guerre du Kosovo, dans le cadre de la mission de la KFOR (Force pour le Kosovo). Parmi d'autres missions, il a été attaché militaire à Pékin. Il a également dirigé l'école d'état-major inter-forces (ISSMI). Il a introduit en Italie la pensée militaire chinoise moderne en traduisant le livre des généraux chinois Qiao Liang et Wang Xiangsui Guerre sans limites. L'art de la guerre asymétrique entre terrorisme et mondialisation. Il a également traduit en italien le livre du général Liang « L'arc de l'empire. Avec la Chine et les États-Unis à chaque extrémité », une analyse d'un point de vue chinois du monde actuel dans sa transition de l'unipolarisme américain au multipolarisme.

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Mini

Michael Roberts

Michael Roberts a travaillé à la City de Londres en tant qu'économiste pendant plus de 40 ans. Il a observé de près les machinations du capitalisme mondial depuis la tanière du dragon. Parallèlement, il a été un militant politique du mouvement syndical pendant des décennies. Depuis qu'il a pris sa retraite, il a écrit plusieurs livres.  The Great Recession - a Marxist view (2009) ; The Long Depression (2016) ; Marx 200 : a review of Marx's economics (2018) : et conjointement avec Guglielmo Carchedi en tant qu'éditeurs de World in Crisis (2018).  Il a publié de nombreux articles dans diverses revues économiques universitaires et des articles dans des publications de gauche.

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Mini

 Alberto Negri

Alberto Negri est journaliste professionnel depuis 1982. Diplômé en sciences politiques, il a été, de 1983 à 1991, chercheur à l'Ispi de Milan (Institut d'études politiques internationales) et rédacteur en chef de l'hebdomadaire Relations internationales. Negri a également travaillé comme correspondant de guerre, suivant sur le terrain la grande majorité des grands événements politiques et guerriers des 35 dernières années. Il compte parmi les journalistes et correspondants de guerre italiens les plus respectés. Ces dernières années, il a enseigné les relations internationales, l'histoire du Moyen-Orient contemporain et le journalisme à la maîtrise du Sole 24 Ore, à l'université Luiss, à l'école de journalisme Lelio Basso, et a tenu de nombreuses conférences aux universités de Rome (Sapienza et Roma Tre), de Milan (Statale) et de Parme. Il est conseiller de l'Ispi, Istituto di Studi di Politica Internazionale, à Milan. Alberto Negri a travaillé pour le Corriere della Sera, Il Giornale et Italia Oggi dans les années 1980. Il a été correspondant du Sole 24 Ore pendant 30 ans, de 1987 à 2017. Negri s'est spécialisé dans le Moyen-Orient, l'Asie centrale, l'Afrique et les Balkans. Il écrit aujourd'hui pour le journal communiste Il Manifesto. 

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Negri

Prabhat Patnaik

Prabhat Patnaik est un économiste marxiste indien. Il a enseigné au Centre d'études économiques et de planification de l'École des sciences sociales de l'université Jawaharlal Nehru à New Delhi, de 1974 jusqu'à sa retraite en 2010. Il a été vice-président du Conseil de planification de l'État du Kerala de juin 2006 à mai 2011. Prabhat Patnaik est un fervent critique des politiques économiques néolibérales et de l'hindutva, et est connu comme un chercheur en sciences sociales d'obédience marxiste-léniniste. Selon lui, en Inde, l'augmentation de la croissance économique s'est accompagnée d'une augmentation de l'ampleur de la pauvreté absolue. La seule solution consiste à modifier l'orientation de classe de l'État indien. 

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Patnaik

Jeffrey D. Sachs

Jeffrey D. Sachs est professeur d'université et directeur du Centre pour le développement durable de l'université Columbia, où il a dirigé l'Institut de la Terre de 2002 à 2016. Il est également président du Réseau des solutions pour le développement durable des Nations unies et commissaire de la Commission à haut débit des Nations unies pour le développement. Il a été conseiller de trois secrétaires généraux des Nations unies et est actuellement défenseur des ODD auprès du secrétaire général Antonio Guterres.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Sachs

Vladimiro Giacché

Vladimiro Giacché Philosophe et économiste marxiste. Il a étudié à la Normale Superiore de Pise et à l'Université de Bochum.Parmi ses publications figure Anschluss. L'annexion. L'unification de l'Allemagne et l'avenir de l'Europe, le texte de Giacché qui a eu le plus grand succès et une résonance internationale, étant traduit en allemand, français et espagnol. Outre de nombreuses publications dans le domaine philosophique, il a publié (ouvrages non encore traduits en français) : Hegel. Dialectique (Diarkos, 2020), La fabrique du faux. Stratégies de mensonge dans la politique contemporaine (nouvelle édition mise à jour, Imprimatur, 2016), Constitution italienne contre les traités européens. Le conflit inévitable (Imprimatur, 2015), Il a édité et traduit les écrits de Karl Marx, Le capitalisme et la crise (DeriveApprodi 2009, rest. 2010), Lénine. Économie de la révolution (Il Saggiatore, 2017)..  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Giacché

Francesco Schettino

Francesco Schettino est professeur d'économie à l'université de Campanie  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Schettino

Stefano Azzarà

Stefano G. Azzarà enseigne l'histoire de la philosophie politique à l'université d'Urbino et dirige la revue "Materialismo Storico". Il est engagé dans une comparaison entre les grandes traditions philosophico-politiques contemporaines : libéralisme, conservatisme, marxisme. Il a été l'élève de Domenico Losurdo.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Azzarà

Angelo D'Orsi

Angelo d'Orsi a été professeur d'histoire de la pensée politique à l'université de Turin. Il a enseigné diverses disciplines historiques, philosophiques et politiques. Sur le plan scientifique, il s'occupe de l'histoire des idées et des intellectuels, du nationalisme et du fascisme, de la guerre et des questions de théorie politique et de méthode historique. Il est membre de l'édition nationale des écrits d'Antonio Gramsci et de celle d'Antonio Labriola, ainsi que de nombreux comités scientifiques de séries éditoriales et de journaux. Il a conçu et dirige les revues "Historia Magistra. Rivista di storia critica" et "Gramsciana. Revue internationale d'études sur Antonio Gramsci". Il a été candidat à la mairie de Turin en 2021 pour une coalition unie des partis de gauche de la ville ("Sinistra in Comune") et comme député de l'Unione Popolare.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/D'orsi

Gianfranco Pala

Gianfranco Pala était un économiste marxiste, indépendant et souvent opposé à tous les partis italiens de gauche et communistes. Il a enseigné à l'université La Sapienza de Rome. Il a fondé et édité la revue marxiste "La Contraddizione".  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Pala

Marcos Aurélio da Silva

Professeur à l'université fédérale de Santa Catarina (Brésil). Docteur en géographie humaine pour la FFLCH-USP, avec stage post-doctoral en philosophie politique à l'Université d'Urbino.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Da Silva

Francesco Maringiò

Francesco Maringiò est un communiste italien militant. Il a occupé des fonctions dirigeantes au sein du Partito della Rifondazione Comunista et du Partito dei Comunisti Italiani, en particulier au sein du département des relations internationales des deux partis. Il a écrit pour L'Ernesto, Marx 21 et un certain nombre de sites web chinois, dont Global Times. Il collabore avec Radio China International Italie. Il est président de l'Association italo-chinoise pour la promotion de la nouvelle route de la soie.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Maringiò

Andrea Vento

Andrea Vento est membre du Groupe auto-organisé de professeurs de géographie  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Vento

Luca Cangemi

Luca Cangemi est militant syndical à la CGIL, au syndicat des enseignants et cadre communiste. Il s'occupe non seulement des politiques de contre-réforme dans l'enseignement, mais aussi de la lutte contre la mafia en Sicile. En 1992, à l'âge de 26 ans, il devient député du Parti de la Refondation communiste. Il est ensuite revenu à la Chambre au sein de la XIIIe Législature, entre 1996 et 2001. Au cours des années suivantes, il a continué à faire partie du PRC, en tant que membre de la Direction Nationale. En 2009, il devient secrétaire régional de Rifondazione Comunista en Sicile et reste en fonction jusqu'en 2011. Après avoir quitté Rifondazione, il fait partie en 2016 des fondateurs du Parti communiste italien reconstitué, dont il est directeur national de l'école. Il est membre du conseil d'administration de l'Institut sicilien pour l'histoire de l'Italie contemporaine « Carmelo Salanitro » de l'Université de Catane.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Cangemi

Gianni Fresu

Gianni Fresu est docteur en philosophie à l'Université d'Urbino Carlo Bo, professeur de philosophie politique à l'Universidade Federal de Uberlândia (MG/Brasil), chercheur à l'Université de Cagliari et président de l'International Gramsci Society Brasil de 2019 à 2022. Membre fondateur de l'International Gramsci Society Brasil dont il a été le président de septembre 2019 à septembre 20222. Membre de la Société italienne de philosophie politique et du comité scientifique de l'École internationale d'études Gramsci, créée par la Fondation de l'Institut "Antonio Gramsci", la Société internationale Gramsci, la Maison-musée Antonio Gramsci et financée par la Fondation Banco di Sardegna. Il est membre des groupes de recherche "Antonio Gramsci" de l'Universidade Federal de Uberlandia et de l'Universidade Federal de Santa Catarina (Florianopolis), du Nucleo de Estudos e Pesquisa "Estado, Políticas públicas e práticas sociais" (Universidade Estadual de Ponta Grossa, Paraná-Brasil). Membre du groupe pour la traduction intégrale des Cahiers de prison de l'italien au portugais de la Société internationale Gramsci Brésil. Il a été militant du Parti de la refondation communiste et secrétaire régional pour la Sardaigne.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Fresu

Vijay Prashad

Vijay Prashad est un historien indien et un intellectuel marxiste. Il est directeur exécutif de Tricontinental: Institute for Social Research et éditeur de LeftWord Books. Idéologiquement marxiste, Prashad est bien connu pour ses critiques du capitalisme, du néocolonialisme, de l'exceptionnalisme américain et de l'impérialisme occidental, tout en exprimant son soutien au communisme et au Sud. Il est l'auteur de Red Star Over the Third World (Pluto Press) et de Washington Bullets : A History of the CIA, Coups, and Assassinations (Monthly Review Press).  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Prashad

Francesco Sylos Labini

Francesco Sylos Labini est physicien et directeur de recherche au Centre de recherche Enrico Fermi à Rome. Il est l'un des fondateurs du blog "Return on Academic Research and School" (Roars), l'un des plus importants forums italiens de discussion sur la recherche et les politiques d'enseignement supérieur. Il rédige des éditoriaux pour divers journaux italiens et a contribué à plusieurs revues en ligne et sites web avec des articles sur la diffusion de la science et les politiques scientifiques. Outre ses publications professionnelles, il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'enseignement supérieur et la recherche universitaire en Italie et à l'étranger. Il est le fils de l'économiste Paolo Sylos Labini et veille à son héritage documentaire.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Labini

Paolo Ferrero

Paolo Ferrero a été secrétaire du Parti de la refondation communiste, ministre du gouvernement italien (2006-2008) et vice-président du Parti de la gauche européenne.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Ferrero

Barbara Spinelli

Barbara Spinelli a été chroniqueuse pour La Repubblica. Experte en politique internationale, elle a été élue en 2014 au Parlement européen, candidate avec la liste L'Altra Europa con Tsipras. Elle est vice-présidente de la commission des affaires constitutionnelles du Parlement européen, membre de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures, membre de la délégation à la commission parlementaire de coopération UE-Russie, de la délégation pour les relations avec Israël et de la délégation à l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée. Elle est la fille d'Altiero Spinelli, bien sûr cité comme père fondateur de l'Union européenne pour son influence sur l'intégration européenne d'après-guerre, comme l'un de ceux qui ont écrit le Manifeste de Ventotene.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Spinelli

Francesco Dall'Aglio

Francesco dall'Aglio est chercheur en histoire médiévale à l'Institut d'études historiques de l'Académie des sciences de Sofia (Bulgarie). Il est expert et commentateur des affaires militaires.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/DallAglio

Fulvio Scaglione

Fulvio Scaglione a été correspondant en Union soviétique dans les années 1980 pour l'hebdomadaire catholique Famiglia Cristiana. Pour ce journal, il a couvert la guerre en Afghanistan, au Liban, en Irak. Il a été correspondant de guerre dans de nombreux conflits au Moyen-Orient et est l'un des journalistes les plus expérimentés dans ce domaine. Il est devenu rédacteur en chef adjoint de Famiglia Cristiana avant de prendre sa retraite. Il continue aujourd'hui à écrire sur les guerres et la géopolitique. Il est considéré par beaucoup comme la voix du Pape François sur les questions internationales et représente la voix de la gauche catholique et de base sur la géopolitique, les conflits et le multipolarisme.  

https://italienpcf.blogspot.com/search/label/Scaglione

Posts les plus consultés de ce blog

Luciano Canfora : "Holodomor, l'atlantisme plie l'histoire à ses fins".

Général Fabio Mini: L'Ukraine à genoux et l'Europe confrontée au prix du gaz

Sahra Wagenknecht : Le marxisme contre la géopolitique

Jeffrey Sachs : Expansion de l'OTAN et destruction de l'Ukraine

Fulvio Scaglione: LE VICE DE L'OUEST

Le monde de Lénine. Passage à l'Orient

L'élargissement des Brics, l'aube d'un nouveau monde ?

L'Ukraine et la paix. Si ce n'est pas maintenant, quand ?

Nous avons besoin de la paix, mais pas à n'importe quel prix

L'arnaque de 1995 : pourquoi Poutine gagne